“ Il m’aime mais ne veut pas d’enfant avec moi ”

J’ai toujours voulu des enfants et je ne fais pas partie des femmes qui n’ont pas senti leur horloge biologique tourner et qui « se réveillent trop tard ». J’étais prête à en avoir avec mon premier mari mais notre relation s’est dégradée. J’ai dû divorcer à 29 ans.

Pendant dix ans, j’ai cherché l’homme avec qui construire un couple et une famille mais je n’ai pas eu la chance de le trouver. Quand j’ai enfin rencontré quelqu’un de solide, j’avais 39 ans, lui 43, et il avait deux enfants.

Il m’a d’abord dit qu’il avait besoin d’un an pour réfléchir, puis il m’a annoncé qu’il refusait d’avoir des enfants, avec moi ou une autre, et que si cela me faisait trop souffrir, je pouvais partir.

Je ne peux pas croire que je sois la seule aujourd’hui à me retrouver dans un tel dilemme. Quand vous avez trente ans et que l’on vous dit ça, vous pouvez partir, la mort dans l’âme, mais vous pouvez. Vous vous dîtes que vous trouverez quelqu’un d’autre et que vous êtes encore fertile.

Mais à quarante ans, quand vous savez le mal que vous avez eu, et que d’autres amies autour de vous ont eu, pour trouver un homme qui convienne, et quand vous savez que vous avez très peu de chances de tomber enceinte, vous hésitez.

Ici, c’est l’homme qui a le pouvoir, pas la femme. Le mien est un homme bon, amoureux, conscient de ma douleur, mais il sait très bien que je ne suis pas son égale en matière de fertilité et qu’il peut annoncer qu’il ne veut pas d’enfant avec moi sans trop de crainte de me perdre.

Que dois-je faire ? Suis-je destinée à ne pas avoir d’enfant ?

Vous êtes-vous déjà retrouvées dans cette situation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR