Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

« Olam est un don de Dieu pour le développement socio-économique du Gabon », Imam Abdoul-Fattah Monbakala

LIBREVILLE (Equateur) – Emerveillé par les actions menées dans le cadre du développement socio-économique du Gabon, par le géant singapourien Olam, l’imam Abdoul-Fattah Monbakala, promet être l’ambassadeur de toutes ces réalisations auprès des autres leaders religieux.

 

Les leaders des confessions religieuses du Gabon ont visité mercredi 13 février dernier, les installations de l’entreprise Olam. Ils se sont rendus au nouveau port international d’Owendo et à la Zone économique spéciale de Nkok, où ils ont pu constater de visu les différentes réalisations d’Olam en faveur du développement économique du Gabon et de la lutte contre le chômage. Une visite qui n’a pas laissé insensible l’imam Abdoul-Fattah Monbakala.

 

Pour ce leader de l’islam au Gabon, l’entreprise Olam est un don de Dieu. « En tant que religieux, je dis que l’entreprise Olam est un don que Dieu a voulu faire au Gabon, pour permettre que tous les projets portés par cette entreprise, se réalisent au Gabon », a-t-i affirmé, tout en déplorant la cabale menée contre Olam par certaines figures de la société civile, qui estiment qu’Olam n’apporte pas grand-chose à la population gabonaise, encore moins à l’économie du pays.

 

A ces derniers, l’imam les invite à ne pas se limite aux simples spéculations et autres préjugés, mais à chercher à voir et à toucher du doigt les projets menés par Olam pour mieux apprécier. « Souvent on a juste besoin de voir pour  raffermir son cœur, pour avoir une position nette entre ce qu’on entend et ce qu’on voit », a-t-il soutenu.

 

Reconnaissant l’impact significatif des projets d’Olam sur l’environnement socio-économique du Gabon, l’imam Abdoul-Fattah Monbakala, a encouragé les autorités gabonaises à continuer de faire confiance à cette entreprise. « Nous souhaitons qu’Olam continue de réaliser ses projets au Gabon, et que l’Etat gabonais continue également de lui faire confiance », a-t-il insisté, avant de solliciter une plus grande implication de l’entreprise Singapourienne, dans la prise charge des pauvres et des nécessiteux.

 

En guise de conclusion, l’imam Abdoul-Fattah Monbakala, a promis être l’ambassadeur des projets réalisés par Olam en faveur du développement socio-économique du Gabon.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR