Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Gabon veut devenir un pays industriel exportateur des produits forestiers de 3ème transformation

LIBREVILLE (Equateur) – A l’occasion de la cérémonie marquant le lancement de la 2ème édition du Gabon Wood Show, ce lundi 24 juin à Libreville, le ministre de la Forêt, Lee James Taylor White, a exprimé le souhait du Gabon, de devenir un pays industriel exportateur des produits forestiers issus de la 3ème transformation.

 

La 2ème édition du salon international Gabon Wood Show, a été lancée ce lundi 24 juin au jardin Botanique, dans le 1er arrondissement de la Commune de Libreville, en présence du Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, des membres du gouvernement, des ambassadeurs et missions diplomatiques accrédités au Gabon, ainsi que de nombreux opérateurs économiques.

 

Dans son discours de circonstance, le ministre de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, Chargé du Plan Climat, Lee James Taylor White, a confié à l’ensemble des participants, la volonté du gouvernement, de faire du Gabon un pays industriel exportateur des produits forestiers issus de la 3ème transformation. « Le Gabon entend devenir un pays industriel exportateur des produits forestiers de la 3ème transformation ‘’made in Gabon’’ », a déclaré le ministre Lee James Taylor White.

Le ministre de la Forêt Lee White prononçant son discours …..

Pour y parvenir, explique M. White, le gouvernement ne cesse de promouvoir la modernisation des industriels grâce à l’instauration d’une fiscalité attractive et l’exonération des taxes douanières des machines importées. « (…) grâce aux avantages fiscaux et douaniers dont bénéficient les entreprises installées ou celles en cours d’implantation dans l’industrialisation de la filière bois, l’attractivité de notre pays dans ce secteur d’activité est parfaitement visible », a souligné le ministre de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, Chargé du Plan Climat.

 

Nonobstant l’exportation des produits forestiers de la 3ème transformation, le membre du gouvernement a rassuré les opérateurs économiques évoluant dans le secteur de la filière bois, quant à la détermination des autorités gabonaises d’améliorer constamment l’outil de transformation du bois, « l’objectif étant de relever le taux du rendement-matière, qui se situe qu’autour de 55% dans la sous région », a-t-il dit.

 

En guise de conclusion, le ministre de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, Chargé du Plan Climat, Lee James Taylor White, a invité es potentiels investisseurs dans la 2ème et 3ème transformation du bois, à venir prospecter les opportunités d’affaires dans ces niveaux plus poussés.

 

Pour sa part, le directeur général adjoint d’Olam-Gabon special economic zone (Olam-Gsez), Théophile Ogandaga, a déclaré que la tenue au Gabon de cette manifestation de portée internationale témoigne du dynamisme et de la montée en puissance de la filière bois du Gabon, « grâce aux réformes courageuses que l’Etat gabonais a su mettre en œuvre avec notamment l’interdiction de l’exportation des grumes de bois à partir de 2010, afin de favoriser l’industrialisation plus poussée de cette matière et la création de valeur ajoutée localement ».

…. devant le Premier ministre et les autres participants

Théophile Ogandaga a également souligné, le rôle majeur joué par Gsez dans cette montée en puissance de la filière bois gabonaise, et ce grâce à la création en 2011 et la gestion par Gsez, de la Zone économique spéciale multisectorielle de Nkok, « qui a donné la priorité à l’installation des industries de transformation du bois, et qu’elle a dynamisé en l’espace de 7 ans en mettant en œuvre une plateforme multiservice performante dédiée à cette industrie ».

 

Le DGA d’Olam-Gsez, a profité de la circonstance pour exposer également les performances réalisées dans la Zone économique spéciale de Nkok. Il s’agit notamment de 108 investisseurs au total venant de 18 pays dont 80 opérateurs dans la filière bois qui ont choisi de s’installer dans la Zes de Nkok ; de 600 000 m3 de bois transformés en 2018 pour produire des bois sciés, des feuilles de placage, du contreplaqué et des meubles ; la création de 5000 emplois, pour ne citer que ces performances.

 

« Ces réalisations ont largement contribué à hisser le Gabon, notre pays, au 1er rang africain des pays exportateurs de feuilles de placage et 2ème rang mondial pour le même produit », a soutenu Théophile Ogandaga.

 

La cérémonie s’est achevée par la visite des différents stands des opérateurs économiques évoluant dans la filière bois, par le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé.

 

Pour rappel, le Gabon Wood Show est un évènement international qui réunit plusieurs exposants, investisseurs, hommes d’affaires et transformateurs du bois. Il a entre autres objectifs d’encourager les pays d’Afrique centrale à promouvoir les essences peu ou pas connues grâce à la recherche scientifique, accroitre la compétitivité des produits transformés, mettre en place des politiques innovantes et créer des mécanismes pertinents d’appui aux opérateurs.

 

La 1ère édition du Gabon Wood Show en 2018, avait connu un succès retentissant et avait attiré 75 exposants professionnels venus de 14 pays et plus de 5000 visiteurs.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR