Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Attribution des marchés Publics: Le Premier ministre exige plus de professionnalisme dans le traitement des dossiers

LIBREVILLE (Equateur) – Le Premier Ministre, Julien Nkoghé Békalé, a reçu ce mercredi 26 juin à Libreville, les conclusions de l’évaluation du système national des marchés publics.

 

La cérémonie de présentation officielle de ce rapport, s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et des partenaires techniques au développement accrédités au Gabon. Ce rapport d’évaluation qui met en évidence de nombreux dysfonctionnements constatés, vise entre autres, à améliorer l’efficacité, la transparence et la durabilité de l’utilisation des ressources allouées aux programmes d’investissements, afin d’optimiser la qualité des services rendus aux citoyens.

 

Le Chef du gouvernement, Julien Nkoghé Békalé qui s’est imprégné des recommandations issues de ce rapport, a émis des encouragements visant justement, à améliorer la performance et l’efficacité dans l’exécution des projets et la maitrise des dépenses publiques.

 

Conduite conjointement par les acteurs de la Commande publique et la Banque Mondiale, et coordonné par l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP), cette évaluation a dressé un diagnostic complet du système national ainsi qu’un plan d’actions stratégiques. Si l’on peut noter des progrès dans la volonté d’améliorer le système de passation des marchés, on constate néanmoins, un grand nombre de dysfonctionnements et d’errements qui favorisent l’attribution de marchés de gré à gré.

 

Pour  le Patron de l’Administration gabonaise, les acteurs impliqués dans la Commande publique doivent faire preuve de plus de professionnalisme et mettre fin aux mauvaises pratiques. « Nous devons mettre fin à ces mauvaises pratiques. Nous devons encourager la transparence et la compétition dans la passation des marchés, en privilégiant l’appel d’offres public ouvert », a souligné le Chef du gouvernement.

 

En revanche, Julien Nkoghé Békalé, a rassuré les différentes parties, quant à sa détermination à poursuivre les efforts visant à rationaliser les dépenses publiques en vue de répondre aux objectifs de développement durable. « J’invite l’ensemble des acteurs impliqués dans les procédures des passations des marchés publics à se conformer aux dispositions législatives et règlementaires prévues par le Code des marchés publics », a-t-il conclu.

 

 

James RHANDAL (Source : Primature)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR