Elections partielles au Gabon : Jean Ping demande aux populations de voter massivement pour les candidats de sa Coalition

LIBREVILLE (Equateur) – Le président de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), Jean Ping, demande aux populations gabonaises de voter pour les candidats des formations politiques affiliées à sa Coalition, afin d’exprimer par leur vote dit-il, leur volonté de changement pour une démocratie véritable.

 

« Une élection législative partielle sera organisée sur certains sièges dans le pays. Les candidats du CNR y prendront une part active. (…) Je demande donc à tous les patriotes, à tous les gabonais épris de démocratie et de justice, de bien vouloir leur apporter un soutien total, tant leur engagement personnel, concours à réaliser notre objectif commun, la reconnaissance du verdict des urnes et l’intangibilité de la souveraineté exprimée par notre peuple », peut-on lire dans un document rédigé vendredi dernier et signé par le président du CNR, Jean Ping.

 

Parmi les candidats du CNR, il y a Serge Maurice Mabiala du Rassemblement héritage et modernité (RHM), qui est en lutte au siège unique du 1er arrondissement de Mouila (Ngounié), contre trois autres candidats dont Léon Nzouba du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), qui bénéficie selon certaines indiscrétions, du soutien du parti Les Démocrates, une formation politique de l’opposition.

 

En apportant son plein soutien à Serge Maurice Mabiala, pour ne citer que ce candidat, le président de la CNR veut surtout faire ombrage à cette alliance ‘’contre nature’’ entre le PDG et Les Démocrates, qui veulent empêcher la victoire du candidat du RHM, qui semble avoir le soutien des molvilois. C’est du moins ce que confie une source proche de la Coalition.

 

De même, explique notre source qui a requis l’anonymat, par ce soutien à l’ensemble des candidats de la CNR, Jean Ping veut également démontrer au Pouvoir, le ras-le-bol des gabonais qui sont déçus par sa gestion du pays, et qui aspirent à une alternance, qui conduira à l’amélioration des conditions de vie des populations dont la majorité vit au quotidien dans la précarité et la pauvreté. D’où son invite aux populations. « (…) je demande à toutes et à tous la plus fervente mobilisation pour leur apporter un vote massif et sans réserve le samedi 10 août 2019 », conclut Jean Ping dans ce document.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR