Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le gouvernement gabonais ordonne la libération de 153 prisonniers de la maison d’arrêt de Libreville

LIBREVILLE (Equateur) – 153 prisonniers de la maison d’arrêt de Libreville seront libérés le mardi 13 août prochain. La décision a été rendue publique ce dimanche 11 août à Libreville, par le conseiller en communication du ministre d’Etat en charge de la justice, qui après enquête, a estimé que les intéressés qui ont largement dépassé leur temps de détention, auraient dû être libérés.

 

Le gouvernement gabonais vient d’ordonner la libération de 153 prisonniers de la maison d’arrêt de Libreville. Une décision qui a été rendue publique ce dimanche 11 août par le conseiller en communication du ministre d’Etat en charge de la justice, Jean Eric Nzengui Mangala.

 

D’après le communiqué lu par le conseiller du ministre d’Etat Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, une commission présidée par le secrétaire général de la Chancellerie, a été mise en place en vue d’examiner les causes de la surpopulation carcérale de l’ensemble des prisons du Gabon. « S’agissant particulièrement de la prison centrale de Libreville, les conclusions de ladite commission ont révélé que les durées de détentions préventives et des condamnations de 153 détenus ont expiré », a déclaré Jean Eric Nzengui Mangala.

 

Fort de ce constat, soutient-il, le gouvernement ordonne dès ce mardi 13 août prochain, « la libération immédiate des intéressés ».

 

Une opération qui, précise le conseiller du ministre de la justice, va s’étendre à l’ensemble des prisons du Gabon.

 

 

Levi NGOMA  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR