Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le gouvernement gabonais va créer des filières réservées à la formation agricole dans les centres de formation

LIBREVILLE (Equateur) – Le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, a présidé le vendredi 13 septembre dernier à Libreville, un conseil interministériel, qui a essentiellement porté sur l’examen de plusieurs projets de textes dont celui relatif à la création des filières réservées à la formation agricole dans les centres de formation, qui seront soumis au prochain Conseil des ministres.

 

Parmi les projets de textes qui seront soumis au prochain Conseil des ministres, figure le projet de décret portant création de la filière de formation agricole dans les centres de formation et de perfectionnement professionnels et le projet de décret portant création de l’Inspection Spéciale du Travail, chargée du secteur agricole.

 

D’après la Primature, la création de ces filières agricoles qui seront enseignées dans les centres de formation et de perfectionnement professionnels, entre dans un vaste programme gouvernemental d’investissement dans ce domaine. A travers cette initiative, apprend-on, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, entend juguler le phénomène du chômage et faciliter l’insertion professionnelle des jeunes.

 

Hormis ce projet de texte, poursuivent les services de la Primature, le Conseil interministériel a également soumis le projet de décret portant création et organisation de l’Observatoire National des Associations et des Libertés Publiques, celui portant transfert des actifs du Fonds d’Entretien Routier de deuxième génération (FER), le projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Ecole Nationale des Cadets de la Police (ESCAP) et, enfin, le projet de décret portant rattachement de la Direction Générale des Gabonais de l’Etranger au Ministère des Affaires étrangères.

 

 

Levi NGOMA (Source : Primature)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR