1013 dossiers des agents publics de la santé, de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, régularisés

LIBREVILLE (Equateur) – Le secrétaire général du ministère de la Fonction publique Habiba Issa, a procédé vendredi 13 septembre dernier à Libreville, à la remise de 1013  attestations de recrutement des agents publics en situation de présalaires, appartenant aux ministères de la Santé, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur.

 

Ce sont les secrétaires généraux des ministères de la Santé, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, qui ont réceptionné les 1013 dossiers des agents publics dont les dossiers étaient en instance de régularisation à la Fonction publique depuis 2014. D’après le directeur du recrutement, James David Lawson Nkoma, il fallait appartenir au Corps de métier et être en présalaire, pour voir sa situation administrative être régularisée.

 

« Pour l’éducation nationale, il faut être enseignant, celui qui tient la craie ; l’Enseignement, il faut être technicien en qualité de chercheurs ; dans la Santé, il faut être dans le corps de métiers de la santé. Il est important de le préciser, parce que dans ces différents secteurs, nous avons plusieurs agents qui sont en présalaire, mais qui n’appartiennent pas au Corps de métier qui est spécifique à leur secteur d’activités », a-t-il précisé.

D’après une source proche du secrétariat général de la Fonction publique, cette opération de régularisation des situations administratives des agents publics et ceux des personnes en attentes d’intégration, se poursuivra dans les prochains jours.

 

Pour rappel, la régularisation des 1013 dossiers des ministères de la Santé, Education nationale et Enseignement supérieur, fait suite aux orientation du Conseil des ministres de mars dernier, au cours duquel le président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait demandé la régularisation des situations administratives des Corps spécifiques des métiers desdits ministères.

 

 

James RHANDAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR