Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

7 mois sans salaires pour les agents de MCTT : La Cosyga demande le départ de l’administrateur judiciaire

LIBREVILLE (Equateur) – Dans un entretien accordé à notre Rédaction, le secrétaire général de la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga), Philippe Djoula, dit ne pas comprendre que l’administrateur judiciaire de MCTT, qui a été envoyé pour redresser l’entreprise, puisse recruter, alors que depuis 7 mois il n’arrive pas à payer les salaires des employés.

 

A quelques semaines de la rentrée scolaire, les agents de MCTT (ex Getma/Necotrans), ne savent plus à quel saint se vouer. Privés de salaires depuis 7 mois, ces agents dont la majorité est jeune, ont sollicité l’intervention de la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga). Après s’être imprégné de la situation de ces agents victimes de la mauvaise gestion de l’administrateur judiciaire, qui a été envoyé pour redresser cette entreprise de transport, le secrétaire général de la Cosyga, Philippe Djoula demande le départ de cet administrateur judiciaire, qui semble ne pas se soucier du sort de ses agents, encore moins de sa mission.

 

« Ces agents qui attendent leurs salaires depuis 7 mois, risquent de ne pas répondre présents à la rentrée scolaire. Et ce n’est pas une situation agréable à vivre. L’employeur est là, il vient quand il veut, il embauche et augmente les salaires de ceux qu’il a recrutés. Il a plusieurs consultants qu’il paie. Comment peut-on être administrateur judiciaire et avoir autant de consultants ? Ils sont payés par qui ? Comment peut-on embaucher alors qu’on est venu pour redresser ? Mais les anciens qui sont là, voient ce qui se passe. Si au cours de notre réunion avec le président du Tribunal pour voir les rapports d’étape de cet administrateur, et si au cours de nos échanges avec ce dernier, nous constatons que les choses n’avancent pas, nous allons demander que l’administrateur judiciaire soit changé. Il a été envoyé pour redresser l’entreprise. Mais s’il n’y a pas d’amélioration, pourquoi le garder ? », a déclaré Philippe Djoula.

 

Par ailleurs, le secrétaire général de la Cosyga sollicite l’intervention du ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, qui serait informé de la situation, afin que trois mois de salaire au moins, soient payés à ces employés qui vont faire face  la rentrée scolaire dans quelques semaines. Il souhaite aussi une rencontre entre le membre du gouvernement, l’administrateur judiciaire, la Cosyga et les représentants du personnel de MCTT, pour qu’une solution définitive soit trouvée à ce problème.

 

 

James RHANDAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR