Une assurance obligatoire «tous risques chantier» en cours d’élaboration

LIBREVILLE (Equateur) – Selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP), un atelier sur l’instauration d’une obligation d’assurance «tous risques chantier» se tient mardi et mercredi à Abidjan (Côte d’Ivoire), en vue de proposer des solutions d’assurances convenables pour la couverture des risques inhérents aux chantiers.

 

Ouvrant les travaux mardi à Abidjan, le directeur général adjoint du Trésor et de la Comptabilité publique, Sanogo Bafétégué a précisé qu’il s’agira au cours des travaux certes d’une assurance obligatoire pour certains types de chantiers qui seront définis au cours de ces réflexions, mais les assureurs sont invités à proposer des produits plus adaptés aux besoins des acteurs avec des procédures d’indemnisation clairement définies.

 

Tout en réitérant l’appui de l’Etat dans la mise en œuvre des réformes nécessaires au développement du marché des assurances, il a promis que la Direction des assurances jouera son rôle notamment dans la préparation des décisions nécessaires à l’instauration de l’obligation d’assurances d’une part et la surveillance du marché et le contrôle de la mise en œuvre de l’obligation d’assurance d’autre part.

 

« L’assurance revêt un volet hautement social en permettant d’indemniser des personnes physiques et morales ayant subies des dommages après un accident, un incendie, une dégradation de la santé ou même un effondrement d’immeuble en construction ou en habitation », a relevé le DGA du Trésor.

 

Toujours d’après l’AIP, M. Sanogo a invité non seulement à une prise de conscience face à une problématique économique et sociale, et qui permettra également de recueillir les préoccupations de l’ensemble des acteurs et professionnels du secteur des Bâtiment et travaux publics (BTP), ce pour une mise en œuvre de cette obligation d’assurance.

 

« Face à ce constat, combiné au défaut de couverture par des contrats d’assurance sur ces immeubles, il apparait logique de réunir l’ensemble des acteurs du secteur afin de réfléchir sur l’instauration d’une obligation d’assurance ‘’tous risques chantiers’’ », a expliqué le DGA Sanogo Bafétégué.

 

Durant les deux jours, souligne l’AIP, des communications seront développées par des experts autour des différents étapes du processus de la construction d’un ouvrage, l’état des lieux des effondrements d’immeubles en Côte d’Ivoire, les risques couverts, les personnes à assujettir et ouvrages concernés par l’obligation d’assurance Trc, les difficultés liées à l’indemnisation en matière d’assurance et sanctions encourues en cas de non-respect de l’obligation en vue de parvenir à des recommandations et résolutions concrètes au terme des travaux.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR