Guinée/Syndicats : L’Unité d’Action Syndicale contre une révision constitutionnelle

LIBREVILLE (Equateur) – D’après l’Agence guinéenne de presse (AGP), l’Unité d’Action Syndicale (UAS) a dans une déclaration rendue publique ce mardi 17 septembre 2019, manifesté son opposition à toute tentative visant à modifier l’actuelle constitution de la Guinée.

 

L’Unité d’Action Syndicale qui regroupe dix (10) centrales syndicales dont la Confédération Syndicale Autonome des Travailleurs et des Retraités de Guinée (COSATREG), adhère aux idéaux du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

 

« L’UAS condamne avec la dernière énergie, les comportements de certains magistrats et, constitutionnalistes de notre pays qui, encouragent ces troubles constitutionnels et aussi l’instrumentalisation et l’affaiblissement de nos institutions républicaines », a affirmé le porte-parole de l’UAS.

 

Toujours d’après l’AGP, l’Unité d’Action Syndicale a mis en garde les forces de défense et de sécurité contre toutes actions militaires ou sécuritaires tendant à oppresser ou à réprimer le vaillant peuple de Guinée.

 

« L’Unité d’Action Syndicale demande à tous les travailleurs de tous les secteurs et des retraités de Guinée, de rester mobilisés, pour finir avec ses manipulations d’opinions dignes de Machiavel », a-t-il conclu.

 

L’AGP précise également que le Secrétaire général de la COSATREG, El Hadj Yamoussa Touré, a dénoncé l’attitude du gouvernement actuel à renier la promotion du dialogue social, contrairement aux dispositions de la Constitution et aux conventions internationales ratifiées par la Guinée depuis 1958.

 

 

Levi NGOMA

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR