Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Réaménagement du gouvernement gabonais : Un nouveau ministre et deux ministres déléguées font leur entrée

LIBREVILLE (Equateur) – Le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, a procédé ce vendredi 4 octobre à Libreville, au réaménagement du gouvernement, avec notamment le retour de Prisca Koho sortie du gouvernement au mois de juin dernier. Parmi les ministres délégués qui passe de 6 à 8, on note la présence de deux nouveaux à savoir Nina Abouna et Justine Lékogho. Le ministre de la décentralisation, de la cohésion et du développement du territoire, Lambert Noël Matha, a été viré du gouvernement.

 

Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, a procédé ce vendredi 4 octobre à Libreville, au réaménagement de son gouvernement et à la nomination de trois nouveaux ministres. Ce réaménagement qui intervient au lendemain du Conseil des ministres présidé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, n’a pas été commenté par le Chef du gouvernement, qui s’est simplement contenté d’annoncer les changements apportés.

 

Ainsi, l’actuel gouvernement nommé au mois de juin dernier, passe de 28 à 30 membres, avec notamment le retour de l’ancienne ministre du Tourisme, Prisca Koho, qui est en charge de la promotion et de l’intégration de la femme au développement, chargée de la lutte contre les violences faites aux femmes. Un poste nouvellement crée, certainement suite aux nombreuses réactions des femmes gabonaises, qui se plaignaient de l’absence d’un poste ministériel en faveur des femmes, lors de la composition du gouvernement de juin dernier.

 

Parmi les ministres délégués entrant, on note la présence de Nina Abouna, qui occupe actuellement le poste de secrétaire général au Ministère du Tourisme. Elle est nommée ministre déléguée auprès du Ministre des eaux, des forêts, de la mer, de l’environnement, chargé du plan climat et du plan d’affectation des terres.

 

Autre personnalité à faire son entrée au sein du gouvernement Julien Nkoghé Békalé, il y a Justine Lekogo, expert finance à la Représentation du Fonds monétaire internationale (FMI), promue ministre déléguée auprès du Ministre de l’économie, des finances et des solidarités nationales, chargée du suivi des réformes économiques, des relations avec les institutions financières et de l’optimisation des régimes spéciaux privilégiés.     

 

Hormis le retour de Prisca Koho et la nomination de deux nouveaux ministres délégués, le Chef du gouvernement a aussi procédé au réaménagement de quatre départements ministériels. Il s’agit de celui de Jean Marie Ogandaga, actuel ministre du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, et de l’industrie. A ses hautes fonctions, il aura également la charge du tourisme, qui était détenu par le ministre Justin Ndoundangoye, qui en plus des transports, va désormais gérer l’équipement, les infrastructures et les travaux publics.

 

Quant au ministre Arnaud Calixte Engandji Alandji, l’ancien patron de l’équipement, des infrastructures et des travaux publics, il s’occupera maintenant de la décentralisation, de la cohésion et du développement du territoire. Concernant le Pr. Lee White qui s’occupe du ministère de la forêt, de la mer, de l’environnement, chargé du plan climat, il sera aussi chargé du plan d’affectation des terres.

 

Autres réaménagements, la création du poste de ministre délégué auprès du Ministre de l’eau, de l’énergie, de la valorisation et de l’industrialisation des ressources minières, qui sera assuré par Christian Menvie M’Obame, ancien ministre délégué auprès du Premier ministre. Il y a également la création du poste de ministre délégué auprès du Ministre des transports, de l’équipement, des infrastructures et des travaux publics, qui est confié à Françoise Assengone Obame, ancienne ministre déléguée auprès du Ministre de la promotion des investissements, des partenariats publics-privés, chargée de l’amélioration du climat des affaires.

 

Le ministre délégué auprès du Ministre de l’économie, des finances et des solidarités nationales, chargé du budget, Sosthène Ossoungou Ndibangoye, aura comme autre responsabilité, l’équilibre des comptes publics et de l’action sociale.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR