Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Sypross ne s’affiliera plus à la centrale syndicale Dynamique unitaire

LIBREVILLE (Equateur) – Dans un communiqué dont notre Rédaction a reçu copie ce dimanche 6 octobre à Libreville, le président du Syndicat des professionnels de sécurité sociale (Sypross), Richard Ndi Bekoung, annonce que son organisation syndicale ne s’affiliera plus à Dynamique unitaire (DU) au regard des positions et déclarations politiques de certains responsables de cette centrale syndicale.

 

Le samedi 15 septembre 2018, le Syndicat des professionnels de sécurité sociale (Sypross), avait émis le vœu de s’affilier de manière officielle à la centrale syndicale Dynamique unitaire (DU), qui l’avait accompagné pendant les moments difficiles qu’il a connus, notamment lors de son bras de fer avec la direction générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss). Cependant, douze mois après avoir émis ce vœu, le Sypross se voit contrait d’interrompre les démarches entreprises dans ce sens.

 

Les récentes déclarations à caractère politique de certains leaders de DU, notamment de son président Jean Rémy Yama qui s’est exilé en Europe, après avoir supposé en juillet dernier, que le président gabonais était mort, obligent aujourd’hui le Sypross à revoir sa position vis-à-vis de cette centrale syndicale qui a décidé de s’investir sur le champ politique.

 

« Au regard des positions et déclarations politiques récentes et officielles que prennent un certain nombre de responsables de Dynamique Unitaire. Des positions qui sont loin de nos convictions syndicales. Pour nous, le syndicat a pour vocation de défendre les intérêts des adhérents et non de faire de la politique. Par conséquent, nous sommes dans l’obligation d’interrompre les démarches d’affiliation et toute forme de collaboration avec ladite centrale », peut-on lire dans ce communiqué signé du président du Sypross, Richard Ndi Bekoung.

 

Hormis l’interruption de son affiliation, le Sypross décide également de rompre toute forme de collaboration avec Dynamique unitaire, qui d’après Richard Ndi Bekoung, a outrepassé les limites des missions dévolues à un syndicat des travailleurs, qui consistent à défendre les intérêts sociaux de ses adhérents, c’est-à-dire des meilleures conditions de vie et de travail entre autres.

 

Par ailleurs, le président du Sypross confie que le bureau exécutif de son syndicat, « va entamer des négociations en vue d’une affiliation avec une centrale syndicale qui répond aux attentes du Sypross et de ses adhérents. Ceci dans un délai relativement court ».

 

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR