Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Premier ministre invite les responsables de l’administration publique à la culture du résultat

LIBREVILLE (Equateur) – La rencontre qui s’est tenue ce vendredi 11 octobre à Libreville entre le gouvernement et les responsables de l’administration publique, a permis au Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, d’inviter ces derniers, à cultiver entre autres, le goût du résultat.

 

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba veut une administration gabonaise efficace, en parfaite adéquation avec les valeurs de probité, de loyauté, d’humilité, du respect et de la courtoisie, afin de mieux servir les gabonais. Et c’est dans ce contexte, que le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, a convoqué ce vendredi 11 octobre à Libreville, une rencontre avec les responsables de l’administration publique.

 

« Les agents de l’Etat que vous êtes, où que nous sommes, devons cultiver le culte du résultat et pratiquer la religion de la probité, de la loyauté, de l’humilité, du respect et de la courtoisie », a déclaré Julien Nkoghé Békalé, patron de l’administration gabonaise, avant de préciser que ces valeurs fondamentales à la bonne marche d’une administration efficace, doit être le partage de chaque responsable et agent au sein de leurs différents services.

 

Pour Julien Nkoghé Békalé, l’efficacité et surtout la célérité doivent guider l’action de l’administration publique, l’objectif étant de faire adapter cette administration « au nouvel environnement politique, économique, financier et social, et aux exigences citoyennes (…) notre administration occupe toute sa place dans l’instauration d’un environnement propice à la mise en œuvre des réformes visant la durabilité des performances macro-économiques et l’amélioration du climat des affaires favorable à l’investissement et au développement du secteur privé », a-t-il soutenu.

 

Par ailleurs, le Premier ministre a encouragé l’ensemble des agents publics à s’investir pleinement dans leur travail. « Il ne faut pas que vous soyez démoralisés parce que votre travail n’est pas reconnu ou parce que vous seriez privés des moyens de remplir correctement votre mission », a-t-il dit.

 

Avant de clore son propos, il a également interpellé les uns et les autres, sur l’urgence de mettre fin à la corruption qui gangrène l’administration publique. « Il est capital pour notre nation, d’en finir une fois pour toutes, avec la corruption qui gangrène nos institutions. Il est capital d’en finir avec la mauvaise gestion et la mauvaise gouvernance, qui nous empêchent d’avancer (…) Le moment est venu de reconstruire notre administration, le moment est venu de refonder l’Etat, de refonder le service public comme nous l’instruit le Chef de l’Etat », a-t-il martelé.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR