Les nouvelles orientations pour la formation professionnelle et l’enseignement technique au Gabon

LIBREVILLE (Equateur) – Au terme de l’atelier sur le Programme d’investissement de la Formation Professionnelle et l’Enseignement Technique, qui était présidé le jeudi 17 octobre dernier à Libreville, par le ministre gabonais de la Formation Professionnelle, Madeleine Berre, les participants ont formulé plusieurs recommandations, pour une meilleure performance des centres de formation professionnelles du Gabon.

 

Au titre des recommandations, les participants ont vivement recommandé la réforme dans le fond, de l’Agence nationale de formation et de perfectionnement professionnels (ANFPP). S’agissant des contenus pédagogiques, une action sera coordonnée avec l’Institut pédagogique national (IPN), chargé de la rédaction des curricula, qui devra étendre son champ d’actions dans l’Enseignement supérieur et technique.

 

Pour le compte de l’emploi, les acteurs des secteurs public et privé, massivement présents lors des travaux, ont présenté les métiers dont leurs structures ont besoin, afin de mieux accompagner le gouvernement gabonais et favoriser la réussite de cette initiative.

 

Quant au financement, les parties prenantes ont suggéré une gestion transparente et raisonnable du Compte d’affectation spéciale de la formation professionnelle, qui est financé par prélèvement d’une taxe dans le secteur privé ;

 

La fin de l’atelier a été sanctionnée par la remise officielle au ministre Berre, d’un support comportant toutes les recommandations issues des travaux, pour transmissions aux plus hautes autorités. Le gouvernement entend, à travers cette initiative, mettre en œuvre la politique du président de la République, Ali Bongo Ondimba, en matière d’emploi, qui consiste à offrir aux jeunes gabonais, des formations en adéquation avec les besoins actuels et futurs du marché de l’emploi.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR