Les syndicalistes du Synatel du Gabon et du Burkina Faso renforcent leurs capacités

LIBREVILLE (Equateur) – Les syndicalistes du Syndicat national des télécoms (Synatel) du Gabon et du Burkina Faso, ont pris part au séminaire de renforcement des capacités, organisé par la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga) de Wenceslas Mba Nguéma, sous le thème : « Les bases du mouvement ouvrier ».

 

Les partenaires sociaux des  filiales du groupe Maroc télécom du Gabon et du Burkina Faso, regroupés au sein du Syndicat national des télécoms (Synatel), se sont retrouvés à Libreville, à l’occasion d’un séminaire de renforcement des capacités, organisé par la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga), dirigé par Wenceslas Mba Nguéma.

 

Durant cinq jours, les syndicalistes du Synatel ont été édifiés sur les bases du mouvement syndical. Au cours de ce séminaire animé par le conférencier Tonda Makiela, ils ont été entretenus sur la responsabilité des représentants des travailleurs, l’importance du dialogue social, la prise de la parole en public, et enfin la structuration d’un syndicat. Des thématiques qui sont les bases même du mouvement syndical, et qui leur permettront de défendre valablement les intérêts matériels et moraux de leurs adhérents.

 

Pour le secrétaire général du Synatel-Gabon, Brice Darius Mbele, les enseignements dispensés par la Cosyga, permettront aux deux syndicats des filiales de Maroc télécom du Gabon et du Burkina Faso, qui sont confrontés aux mêmes difficultés en milieu professionnel, « de trouver une solution syndicale à la forme de gestion proposée par notre multinationale », a-t-il précisé.

 

Quant au secrétaire général du Synatel-Burkina Faso, Kabore Seydou, ce renforcement des capacités va sans doute les aider, à être à la hauteur du dialogue social avec leur employeur. « Le Gabon comme le Burkina Faso, nous avons la même maison mère, qui est Maroc télécom. Alors il est important que nous, partenaires sociaux de ces entreprises, puissions nous organiser pour être à la hauteur du dialogue social qui s’impose à nous », a-t-il souligné.

 

Ce séminaire sur le renforcement des capacités des syndicalistes du Synatel Gabon et du Burkina Faso, s’est achevé le jeudi 7 novembre dernier à Libreville, par la remise des attestations de participation, et de l’adhésion officielle du Synatel Gabon au sein de la Cosyga.

 

 

Levi NGOMA

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR