Le ministre Roger Owono Mba va régulariser les situations administratives des agents de son département ministériel

LIBREVILLE (Equateur) – C’est du moins ce que semble révéler la note n°002420 datée du 27 novembre 2019 et signée du ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba. Dans ce courrier adressé aux directeurs généraux des administrations publiques sous tutelle, le membre du gouvernement demande que lui soit transmis le listing de la situation exacte et le dossier physique de chaque agent de son département ministériel pour régularisation.

 

 

« Dans le cadre de la régularisation des situations administratives, je vous demande de procéder à la mise à disposition urgente du listing comportant la situation exacte des agents en activités dans vos services respectifs et les dossiers physiques y afférents au plus tard le vendredi 29 novembre 2019 directement à mon cabinet et conformément au tableau proposé ci-joint. Il s’agit notamment des intégrations (cas des écoles et autres), des reclassements après stage (cas des écoles). J’attache du prix à la mise en œuvre diligente des présentes instructions », peut-on lire.

 

Une note adressée aux directeurs généraux de la comptabilité publique et du trésor, du budget et des finances publiques, de l’économie et de la politique fiscale, de l’agence judiciaire de l’Etat, des douanes et des droits indirects, de la concurrence et de la consommation, des impôts, de la dette, des affaires sociales, de la statistique etc.

 

Selon certaines indiscrétions, cette note du membre du gouvernement Julien Nkoghé Békalé, fait suite aux mouvements d’humeur des syndicats de son département ministériel, qui exigent entre autres, la régularisation des situations administratives de plusieurs fonctionnaires, ainsi que l’intégration à la fonction publique de nombreux stagiaires en attentes depuis 5, 7 et 15 ans.

 

Aussi, pour mettre un terme à cette grogne au sein de son département, Roger Owono Mba aurait reçu l’ordre du Premier ministre de procéder à toutes ces régularisations administratives. Malheureusement, cette bonne initiative pourrait être mal perçue par les agents publics d’autres ministères, qui attendent également la régularisation de leurs situations administratives.

 

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR