Forum d’Assouan : Le Premier ministre gabonais échange avec des investisseurs égyptiens

LIBREVILLE (Equateur) – En marge de sa participation à la première édition du Forum d’Assouan en Égypte, le Chef du gouvernement gabonais, Julien Nkoghé Békalé, s’est entretenu avec le président-directeur général du groupe Elsewedy Electric, Ahmed El Sewedy, et le directeur Afrique du groupe Arab Contractors, Amani Ali Khodeir.

 

 

Au Forum d’Assouan, le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, s’est entretenu avec le président-directeur général du groupe Elsewedy Electric, société spécialisée dans la construction d’infrastructures, la production d’énergie et le bâtiment. Le Chef du gouvernement a également échangé avec le directeur Afrique du groupe Arab Contractors, présent dans 22 pays et spécialisé dans les grands travaux.

 

Aux deux investisseurs égyptiens, Julien Nkoghé Békalé a exposé la vision du président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui souhaite voir la coopération économique et commerciale entre le Gabon et l’Egypte, passer à une étape supérieure, notamment dans les domaines prioritaires que sont le traitement des eaux usées, les routes, les barrages hydroélectriques et l’énergie solaire.

 

Aussi, dans le cadre du prochain séjour d’une délégation d’hommes d’affaires égyptiens qui sera conduite par le ministre de la Production militaire, le patron de l’Administration gabonaise, a sollicité particulièrement, la venue des techniciens de la société Arab Contractors pour une rencontre avec leurs homologues gabonais.

 

Par ailleurs, Julien Nkoghé a discuté avec le secrétaire d’État français auprès du ministre des armées, Geneviève Darrieusecq. La coopération multisectorielle entre le Gabon et la France, était au centre des échanges. Le secrétaire d’État français a salué l’implication du Gabon dans les opérations de maintien et de consolidation de la paix en République centrafricaine (RCA).

 

 

Levi NGOMA (Source Primature)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR