Le Premier ministre gabonais demande une trêve sociale de 3 ans aux partenaires sociaux

LIBREVILLE (Equateur) – Au terme des travaux du Forum de la Fonction publique, qui s’est achevé par la remise lundi 13 janvier dernier à Libreville, du rapport de 140 recommandations visant à garantir le bon fonctionnement de l’Administration  publique, le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, a demandé aux partenaires sociaux une trêve sociale de 3 ans.

 

Le Forum de la Fonction publique qui a débuté le 8 janvier dernier dans la commune d’Akanda, s’est achevé le lundi 13 janvier par la remise au Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, du rapport contenant près de 140 recommandations pouvant garantir le fonctionnement efficace de l’Administration publique. Et comme il fallait s’y attendre, le Chef du gouvernement, au cours de cette cérémonie de remise dudit rapport, a sollicité une trêve sociale de 3 ans auprès des syndicats qui ont participé aux travaux de ce Forum.

 

Pour justifier cette demande, Julien Nkoghé Békalé a expliqué, que le gouvernement qu’il dirige avait besoin de temps, pour se concentre sur la mise en œuvre des actions proposées par les syndicalistes dans ce rapport qui lui a été remis par Joël Ondo Ella, président de la Confédération syndicale des agents de l’administration publique, parapublique et privée (Cosynap), par ailleurs porte-parole des syndicats.

 

Peu avant, le Premier ministre a félicité les parties prenantes à ce Forum, pour  les 140 recommandations qui portent entre autres sur : une révision du cadre juridique et institutionnel de la Fonction publique, une remise en place d’un nouveau système de gestion des ressources humaines qui met l’accent sur la procédure de recrutement, et la régularisation des situations administratives, pour ne citer que celles-là.

 

« La synthèse des travaux  qui vient d’être faite, met en évidence des recommandations pertinentes. Ainsi, en dépit de ce qui peut être dit ici et là, ce 1er Forum de la Fonction publique n’a été ni un caprice, ni une dépense somptuaire. Ce forum doit être considéré comme un investissement dont les résultats sont à apprécier à moyen et long terme, dans le sens de doter notre pays d’une administration publique capable de porter l’ambition d’un Gabon émergent.  Et dans le sens de mettre nos agents publics dans de meilleures conditions de vie et de travail », a déclaré le Chef du gouvernement.

 

Levi NGOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR