Gabon/Covid-19 : Psychose à la Primature après des tests covid passés à une centaine d’agents

LIBREVILLE (Equateur) – Un agent de la Primature testé positif au covid-19, aurait contaminé certains collègues de travail la semaine dernière. Une information confirmée par une liste comportant les noms d’une centaine d’agents de la Primature testés covi négatifs, et qui circule sur les réseaux sociaux.  

 

La peur règne désormais à la Primature du Gabon, après la désinfection du bâtiment vendredi dernier et les tests covid-19 passées à une centaine d’agents supposés contaminés. C’est du moins ce qu’affirme une source proche de la Primature ce jeudi 28 mai. En effet, un agent testé positif au Covid-19, aurait contaminé certains collègues de travail. Informé de la situation, le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, aurait ordonné la semaine dernière, la désinfection de tous les bureaux. Ce qui a été fait du vendredi 22 au mardi 26 mai dernier, confirme notre source.

 

Le Chef du gouvernement aurait également instruit l’ensemble du personnel à se faire tester pour connaitre le statut sérologique des uns et des autres, avant de les autoriser à continuer de travailler à la Primature. Une information qui semble fondée, car une liste des agents testés covid négatifs et qui sont autorisés à reprendre le travail à la Primature, circule sur les réseaux sociaux depuis ce matin. Mais malgré leurs tests négatifs qui devrait les rassurer, certains agents hésitent à regagner leurs postes de travail, apprend-on. Ils disent avoir peur de se faire contaminer.

 

Nous apprenons également que parmi les agents de la Primature, quelques-uns auraient refusé de se faire tester, en prenant le risque s’ils étaient positifs au covid, de contaminer leurs proches. Le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, qui est au quotidien en contact avec le personnel de la Primature, devrait également par mesure de prudence, se faire tester au covid-19, si ce n’est pas encore le cas.

 

 

 

 

Levi NGOMA     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR