Gabon/Dépénalisation homosexualité : L’Eglise Evangélique du Gabon dit non et propose un référendum

LIBREVILLE (Equateur) – Dans une déclaration lue ce vendredi 26 juin à Libreville par son président Augustin Bouengoune, l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG) dit non à la dépénalisation de l’homosexualité, tout en proposant la voie référendaire pour toute question sensible.

 

Après l’Eglise Catholique et l’Alliance chrétienne et missionnaire, le tour revient à l’Eglise Evangélique du Gabon, ce vendredi 26 juin, d’exprimer son refus catégorique au projet de loi sur la dépénalisation de l’homosexualité, qui a été voté majoritairement par les parlementaires de l’Assemblée nationale le mardi 23 juin dernier.

 

« L’Eglise Evangélique du Gabon condamne le vote de la « dépénalisation de l’homosexualité » par l’Assemblée Nationale, car, soit dit en passant, la dépénalisation sous-entend la légalisation de l’homosexualité. Nous invitons le gouvernement d’user de toutes les voies de droit en sa disposition pour revenir sur sa démarche », déclare le président de l’EEG, Augustin Bouengoune.

 

Et si d’aventure ce projet de loi venait à passer, l’EEG avertit le gouvernement qu’elle se réserve le droit « d’utiliser toutes les voies de recours pour préserver et protéger les valeurs chrétiennes et les fondements de nos valeurs culturelles ».

 

Par ailleurs, l’Eglise Evangélique du Gabon invite les pouvoirs publics à soumettre désormais toute question sensible et de haute trempe, à l’expression du peuple par voie référendaire.

 

 

Levi NGOMA

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR