La Setrag : un véritable soutien de l’économie gabonaise

LIBREVILLE (Equateur) – La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) assure le transport d’environ 52% des produits d’exportation essentiels au maintien du tissu économique gabonais. Ainsi, malgré la suspension par le gouvernement des trains voyageurs pour limiter la propagation de la Covid-19 dans le pays, la Setrag qui est dirigée par Renato Lombardo Torres, a maintenu l’ensemble de ses activités fret, démontrant son rôle de soutien vital de l’économie gabonaise.

 

Face à l’épidémie de la Covid-19 qui menace gravement l’économie gabonaise, la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) s’est adaptée pour assumer sa position de soutien essentiel de l’économie nationale. Elle a maintenu l’ensemble de ses activités fret, assurant de ce fait, la sécurité alimentaire du Gabon, la disponibilité des produits pharmaceutiques dans les provinces, et témoigner sa solidarité aux communautés vivant le long de la voie ferrée, tout en préservant la santé de ses salariés.

 

Assurer la sécurité alimentaire au Gabon en maintenant ses activités fret….

 

« Setrag a réorganisé son fonctionnement pour intégrer le respect des mesures barrières et la distanciation sociale. Tout le personnel à risque a été mis en congé, et les rémunérations ont été maintenues », explique la direction générale de la Setrag à travers un communiqué de presse.

 

Et pour permettre aux cheminots d’exercer leurs activités en toute sécurité, la Setrag a mis en place un important dispositif de matériel de protection, qui est régulièrement renouvelé. « Un comité de crise se réunit quotidiennement pour s’assurer de la disponibilité du matériel de protection des salariés dans toutes les gares et superviser le bon fonctionnement des activités », confie la direction générale.

 

Ainsi, grâce à la révision de son plan de transport et à la réduction du temps de parcours, afin de donner une priorité absolue au transport des produits de première nécessité et prendre en compte les nouvelles demandes de produits, qui étaient auparavant transportés par les trains de voyageurs, la Setrag a pu assurer sans aucune difficulté, la livraison des produits pharmaceutiques, la remontée de l’eau et du sucre de Franceville etc.

 

…. et assurer la sécurité de son personnel par le respect des mesures barrières contre la covid-19….

 

« L’approvisionnement essentiel en vivres périssables et non périssables a lui aussi été encadré dès le début de la crise avec l’effort logistique déployé par la Setrag, pour assurer le transport régulier des camions frigorifiques et des colis de denrées alimentaires. Jusqu’à ce jour, ces transports sont traités en priorité et effectués dans les meilleurs délais », soutient la direction générale de la Setrag.

 

S’agissant de la demande croissante du transport des hydrocarbures et la tension qui en découle dans le suivi du niveau de stock à Moanda (Sud-est du Gabon), la Setrag a trouvé une réponse favorable, notamment par la location et la mise en service 30 tanktenaires en provenance d’Afrique du sud.

 

…. est un impératif pour le DG de la Setrag, Renato Lombardo Torres (g).

 

De même, pour soutenir l’augmentation de la demande du secteur bois, une nouvelle organisation logistique a permis à l’entreprise de Renato Lombardo Torres, d’augmenter le nombre de wagons transportés de 57% par voyage, avec la mise en place de trains bloc de 55 wagons tractés par des unités multiples (avec 2 locomotives par train). Conséquence, les demandes de transport des produits bois en grumes réalisées sont en constante augmentation depuis le début de la crise. 63% au mois de mars 2020, 93% au mois d’avril 2020, et 98% au mois de mai 2020.

 

Par ailleurs, pour faire face à la reprise partielle des activités BTP dans les provinces, une opération coup de poing a été effectuée courant mai. 960 tonnes de ciments ont été expédiées. D’après la Setrag, une logistique est en cours de déploiement pour répondre à la forte demande qui résulte de la période de grande consommation estivale des cimentiers.

 

Le transport minier qui se porte bien, poursuit son ascension. Il a connu une nette augmentation courant mai pour la majorité des opérateurs, apprend-on. Enfin, le transport des conteneurs qui se porte bien également, est en progression constante. Le dispositif de wagons mis en place par la Setrag, permet de soutenir l’évolution de la demande des clients.  « La Setrag, entreprise engagée dans la lutte contre la Covid-19, se tient aux cotés des opérateurs pour soutenir l’économie nationale, en apportant sa contribution citoyenne », conclut la direction générale.

 

 

James RHANDAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR