Gabon/Indépendance An 60 : Le Chef de l’Etat annonce la réouverture des lieux de culte

LIBREVILLE (Equateur) – Dans son discours à la Nation en prélude aux festivités marquant la célébration du 60ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a annoncé la réouverture prochaine des lieux de culte, fermés il y a quelques mois à cause de la pandémie de la Covid-19.

 

 

Les lieux de culte vont bientôt rouvrir leurs portes dans les prochains jours. L’annonce a été faite ce dimanche 16 août par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, lors de son traditionnel discours à la Nation, en prélude à la célébration du 60ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale. « Même si un plan de déconfinement progressif est mis en œuvre depuis le début du mois de juillet avec la reprise des activités scolaires, des activités économiques ou encore de transport, et bientôt la réouverture des lieux de culte, il faudra encore du temps pour que nous retrouvions le cours tout à fait normal de nos vies »,  a déclaré le président gabonais.

 

 

Bien que n’ayant donné aucune date, le Chef de l’Etat s’attend néanmoins au maintien scrupuleux des mesures barrières au sein des différents lieux de culte, notamment le port des bavettes, le respect de la distanciation, le lavage des mains au gel hydro-alcoolique etc. « C’est pourquoi je vous demande de continuer à respecter scrupuleusement les gestes barrières et les mesures d’hygiène. Faites-le pour vous et pour ceux qui vous sont chers. Vous protégez, c’est protéger les autres. C’est conserver le socle de notre société », a-t-il déclaré à l’ensemble des gabonais.

 

 

En effet, pour le président gabonais qui reconnaît sans nul doute l’importance et le rôle majeur des confessions religieuses dans le maintient de la paix et de la cohésion nationale, il n’est nullement question de réouvrir les lieux de culte, si les mécanismes visant la protection des fidèles ne sont pas mis en place en amont, c’est-à-dire les mesures barrières.

 

 

Pour rappel, le ministre d’Etat à l’Intérieur, Lambert Noël Matha, et son collègue de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, ont visité le 27 juillet dernier les lieux de culte, pour s’assurer que tout était fin prêt pour une réouverture tant sollicitée par les leaders religieux et leurs nombreux fidèles.

 

 

 

Levi NGOMA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR