Gabon : Dynamique unitaire dénonce l’enlèvement de son SGA Jean Bosco Boungoumou Boulanga par la DGR

LIBREVILLE (Equateur) – Par le biais d’un communiqué de presse daté du jeudi 20 aout, la centrale syndicale Dynamique unitaire (DU) dirigée par le syndicaliste Jean Rémy Yama, annonce l’enlèvement le mercredi 19 août dernier de son secrétaire général adjoint, Jean Bosco Boungoumou Boulanga, par des agents de la Direction générales des recherches (DGR).

 

 

D’après le Vice-président chargé de l’action revendicative et de la négociation, Roger Ondo Abessolo, c’est le mercredi 19 août dernier à son lieu de travail, que des agents de la Direction générale des recherches (DGR), ont procédé à l’enlèvement de Jean Bosco Boungoumou Boulanga. « Le Bureau confédéral de Dynamique unitaire vient d’apprendre avec beaucoup de regrets, l’enlèvement du camarade Jean Bosco Boungoumou Boulanga, secrétaire général adjoint chargé des relations avec les Fédérations et les syndicats autonomes, de la communication interne, de la Recherche, de la documentation et de l’archivage de Dynamique Unitaire, et par ailleurs secrétaire général de l’Organisation nationale des personnels du secteur de l’équipement (ONPESE) ; perpétré le mercredi 19 août 2020 à son lieu de travail par les agents de la Direction générale des recherches (DGR), service d’investigations judiciaires de la Gendarmerie nationale rattaché à la présidence de la République gabonaise », affirme-t-il.

 

 

S’agissant des mobiles de cet enlèvement, Roger Ondo Abessolo déclare qu’ils restent toujours inconnus. Aussi, DU exige « la relaxe immédiate du camarade Jean Bosco Boungoumou Boulanga actuellement gardé dans les geôles de la DGR », martèle-t-il, avant de prendre à témoins l’opinion nationale et internationale devant ce qu’il qualifie d’atteintes récurrentes aux libertés fondamentales et à l’Etat de droit au Gabon.

 

 

 

James RHANDAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR