Gabon/Forum Fonction publique : Pierre Mintsa de la MSTGV met en garde le Premier ministre

LIBREVILLE (Equateur) – Dans un courrier reçu ce mercredi 9 septembre par la Primature, le président de la Confédération Machette syndicale des travailleurs gabonais vaillants (MSTGV), Pierre Mintsa, met en garde le nouveau Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, contre toutes tentatives visant à rejeter ou bloquer la mise en œuvre immédiate des recommandations prioritaires du Forum de la Fonction publique, notamment celles qui ont été retenues lors des travaux des commissions à l’EPCA, de février au 31 juillet 2020.

 

 

Le rapport final des travaux du comité de pilotage des recommandations du Forum de la Fonction publique, sera remis officiellement le mercredi 16 septembre prochain au ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre. Une étape importante qui devrait déboucher dans quelques semaines, sur la mise en œuvre des recommandations jugées prioritaires. Il s’agit entre autres, de l’intégration des sortants écoles et de ceux qui sont en attente de recrutements directs, de l’arrimage des pensions retraite, la régularisation des situations administratives et des rappels etc.

 

 

Malheureusement, lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale, le vendredi 4 septembre dernier, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, n’a nullement abordé ces différentes situations ; laissant croire aux partenaires sociaux, aux agents publics et à tous ceux qui attendent leur intégration à la Fonction publique, qu’elle n’a aucunement l’intention de faire appliquer lesdites recommandations avant fin décembre 2020  comme convenu.

 

 

Une inquiétude justifiée, lorsqu’on sait que le gouvernement peine souvent à respecter ses engagements. Aussi, le président de la Confédération Machette syndicale des travailleurs gabonais vaillants (MSTGV), Pierre Mintsa, a cru bon d’adresser un courrier au nouveau Chef du gouvernement, ce mercredi 9 septembre, pour solliciter un entretien, afin qu’elle puisse se prononcer sur les recommandations prioritaires dont la mise en œuvre est attendue avant fin décembre 2020.

 

 

Par ailleurs, Pierre Mintsa met en garde la patronne de l’Administration gabonaise, contre toutes tentatives visant à rejeter ou bloquer l’application immédiate des recrutements des sortants écoles et ceux qui sont en attente de recrutements directs, l’arrimage des pensions retraite, la régularisation des situations administratives etc.

 

 

« Toutefois, nous nous réservons le droit de mener un certain nombre d’actions syndicales légales et légitimes visant l’applicabilité dans le court terme des actions de mise en œuvre des recommandations issues du Forum dans le respect des mesures barrières », déclare-t-il.

 

 

 

James RHANDAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

équateur

GRATUIT
VOIR